Historique Mermier Saint-Etienne & Systeme Plum


Mermier Saint-Etienne c’est une volonté permanente d’innovation, appuyée sur un savoir-faire qui remonte à 1871.
C’est une politique continue de mise en oeuvre de nouvelles technologies.
C’est enfin un soucis de produire des articles «haut de gamme» de grande qualité qui répondent au besoin de sécruité hyper-renforcée du consommateur.

 
1871

Etienne Mermier Fondateur des Etablissements Mermier & Cie

Doué d’une activité inlassable et d’un sens très averti des affaires, Etienne Mermier réussit à constituer, au cours d’un demi-siècle, un groupement d’importantes usines pour la fabrication de nombreux articles de Quincaillerie.

   
1872-1877

Brevet d’acier et création de trois sites

Etienne Mermier se rend en Norvège afin d’acérir un brevet d’acier et crée par la suite trois entreprises : une à Saint-Etienne, Rue Désiré-Claude, une au Chambon-Feugerolles au Boulevard Daguerre et une à Tinchebray en Normandie, renomée également pour sa fabrication de ferronerie et outillage

Jusqu'en 1969

Monsieur Charles Mermier a assumé jusqu’en 1969 la responsabilité de l’entreprise

Jusqu'en 2011

Direction de l’entreprise assurée par Monsieur Alain GAUTIER, arrière petit-fils du fondateur

2011

Rachat de l’entreprise par Vincent Perrin, Alain Gautier décide de la lui céder en septembre 2011. L’ensemble des actifs de Mermier Saint-Étienne sont donc transférés sur le site de Boën-sur-Lignon.




1952 › Création de la Société Guillaumond SA avec Messieurs Keller et Guillaumond,
fabrication et vente de profilés métalliques pour la construction et le bâtiment.

 
1960

Guillaumond SA investit pour fabriquer des vérins hydrauliques, équipements pour les engins de Travaux Publics, sous-traitant des Etablissements Poclain, Bennes Marel, Sud Aviation, (25 personnes).

   
1972

Guillaumond SA sépare son activité profilage et fabrication de vérins :

Création de Profimo SA qui reprend le profilage

Guilaumond SA garde la fabrication des vérins et investit dans la fabrication de rayonnages métalliques, (30 personnes, CA 2 000 K€)

1975

Guillaumond SA cède l’activité Vérin à un important groupe plasturgique, renforcement de l’activité rayonnage.

1978

Arrivée d’un directeur commercial qui développe fortement les ventes de la gamme rayonnage, un bureau d’études est créé afin d’enrichir les gammes et de déposer des brevets, (35 personnes CA 3 000 K€).

1989

Monsieur Keller prend sa retraite et son fils Patrick le remplace à la direction générale. Monsieur Gillaumond reste PDG. Patrick Keller se voit confier la modernisation de l’outil de travail ainsi que la RED de nouvelles gammes (Crémaillères et Consoles), Automatisations, Ligne de peinture Epoxy, Outils à suivre … (28 personnes CA 3,500 K €).

1993

Monsieur Guillaumond prend sa retraite et cède ses parts dans la Société Guillaumond SAS à Patrick Keller qui prend la Présidence.

Le Rachat des parts de Mr. Guillaumond est financé par emprunt auprès d’une Société financière Fiprofil créée à l’occasion par Patrick Keller.

Le montage est classique La Holding Fiprofil se désendette progressivement par apports successifs de la part de Guillaumond SAS de ses résultats sous forme de distributions. (20 personnes CA 4 000 K€)

2005

Fiprofil SARL prend le fonds de commerce de Guillaumond SARL, et intègre La fabrication, les moyens de production, le personnel, le poste Clients, tous les actifs matériels et immatériels sauf le foncier qui reste dans Guillaumond SARL qui devient alors à caractère immobilier. (15 personnes CA 3,500 K€)

01//01/2015

Le fonds de commerce de Fiprofil SARL est racheté par Le Groupe VP Industries.

TOP